ABSYNTHE production®

Ingénierie culturelle - Production audiovisuelle et digitale

Accueil > Production de programmes > Scirocco !

Scirocco !

Un film documentaire de Cédric Putaggio

2004

Avec un certain recul, celui que le temps de la réminiscence vous accorde parfois si indolemment, j’ai pu constater qu’il existait une étrange similitude de parcours entre ce qui fut l’existence de mon père aujourd’hui disparu et celle du Scirocco, un vent qui souffle en Méditerranée.

En effet, mon père a longtemps vécu à Rabat après l’indépendance du Maroc. Comme pour la plupart des Siciliens venus en Afrique du Nord, il ne comptait pas y rester, son déplacement ne devait constituer qu’une étape vers l’Amérique. Mais contrairement à beaucoup d’entre eux, cette étape ne dura pas toute sa vie. Et il n’alla d’ailleurs pas en Amérique. Se mariant à ma mère en 1967, il s’est installé en France du côté d’Orléans et a rejoint le monde ouvrier vers lequel le Portugal et l’Espagne avaient aussi guidé leurs « exilés » à cette époque. Mon père est décédé en 1982 d’un cancer du poumon. Je l’ai peu connu.

Le Sirocco naît dans le désert du Sahara, traverse tout le bassin méditerranéen, et continu son chemin vers la France. Parfois dans un dernier soubresaut, il prolonge l’impétuosité de ses fiévreux élans jusqu’en Angleterre. L’une des premières« grandes terres » qu’il rencontre dans son voyage est la Sicile.

Je n’ai rien à raconter au sens du récit autobiographique, je n’ai pas à répandre« mon histoire », mais je me suis convaincu à aller chercher et connaître « une histoire », celle de la continuité existentielle d’un homme qui s’est surtout perdue dans des espaces et des passages frontaliers.

Fiche technique
Réalisation Cédric Putaggio
Format DVcam et film Super 8 couleur
Durée 110’
Son stéréo
Production ATOPIC en coproduction Cityzen Télévision, Absynthe production, la participation de Casablanca Films Productions (Maroc), le soutien du Centre National de la Cinématographie, du Conseil régional du Centre (Atelier de Production Centre Val de Loire) et de l’Association Work In Progress (Ecole des Beaux-Arts de Tours)
Diffusion